Notre voyage à Prague

18 janvier 2007

Y’a des beaufs partout !

Et oui, nous n’avons pas le monopole de ce genre d’individu en France !!!
Voyez par vous-même.
beauf

Il faut quand même préciser qu’on se baladait, dans un coin branché de la nouvelle ville. Que des fashionistas dans la rue à faire des magasins qui ne sont pas typiquement pragois. Alors forcément du coup, avec Steph, comme on a les mêmes vitrines en France, on lève le nez pour regarder un peu l’architecture – oui, je sais nous sommes de vraies esthètes – et là on tombe sur ce balcon avec sa peau de tigre !!! On est parties à imaginer le type de mec qui vivait là-dedans. On a déliré sur son intérieur léopard et sa phrase sexy dite au saut du lit « alors heureuse ? »
Comme quoi, y’a des beaufs partout.

Posté par Nadegge à 15:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]


21 décembre 2006

La bouffe à Prague.

Alors oui, je sais, ça fait longtemps que je n’ai pas fait d’entrée sur ce blog qui tombe à l’abandon, j’en ai conscience. Mais c’est que j’ai une thèse à écrire !
J’ai mis aussi beaucoup de temps parce que je voulais faire des effets de style sur la photo et je me rends compte que photoshop, ben, ça s’oublie grave ! Et va retrouver les fonctions en anglais !!! Enfin, bon, à force de persévérance, j’y suis arrivée. Alors voilà ce que ça donne :

bouffe2

Pas mal, mon effet de style, hein ? Je suis hyper fière de moi. Bon maintenant, faut que je vous raconte l’anecdote de cette photo. Alors il faut savoir, qu’à Prague, c’est blindé de petit stand à saucisses et que tout le monde (enfin surtout les touristes allemands, amerloques et les ados) se jette dessus. Avec Steph, on aime bien les expériences nouvelles. Alors on s’est dit en sortant du programme court (ou long, je ne sais plus) qu’on allait tester ces baraques à saucisses, histoire de ne pas mourir idiotes. Et puis on est en République Tchèque alors on doit bouffer du tchèque. Donc on prend notre saucisse, avec des oignons, de la sauce bizarre et du pain. Sauf que les baraques à saucisses, ben c’est pas un resto !!! C’est-à-dire, pas de terrasses ni de chauffage !!! Donc nous voilà, au milieu de la place de la vieille vielle, debouts, en train d’essayer de manger proprement notre saucisse aux oignons dans du pain avec sauce bizarre. Au moment même, où j’enfourne ce mêt tendancieux dans la bouche, un amerloque qui voulait échanger son appart de 100m2 à Manhattan avec mon hypothétique F2 de 4Om2 (oui c’est toujours en phase hypothétique) et qu’on avait croisé la veille me tape sur l’épaule et me dit avec son petit accent « Bonjour les petites françaises » . Va répondre ou même tenter un sourire avec une saucisse aux oignons dans du pain avec sauce bizarre dans la bouche ! T’as pas l’air très futé dans ces moments-là ! Une fois engloutis, ce petit festin, ben c’est là que les ennuis ont commencé. Parce qu’une saucisse aux oignons dans du pain avec sauce bizarre, ça ne nourrit pas une Steph, fatiguée et transis de froid ! En plus ma copine Steph, elle aime bien finir son repas avec du sucré. Suite à ces jérémiades, certes un peu justifiées quand même, il a fallu que nous trouvions un resto qui nous accepte juste pour le dessert. Steph a donc choisi une table en terrasse (mais sous le chauffage, faut pas abuser) sur la place de la vieille ville, c’est-à-dire blindé de touristes et avec les prix qui vont avec pour se commander… Attention, gourmand s’abstenir… Une mousse aux trois chocolats !!! Je vous raconte pas l’air dédaigneux du serveur quand je lui ai dit qu’on voulait seulement un dessert !!! Comme quoi, la vie en vacances, c’est pas toujours évident !

Posté par Nadegge à 18:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 novembre 2006

Drinking Team et Souvenirs en folie !

Oui, je sais, ça fait longtemps que je ne vous ai pas raconté notre petite vie pragoise.
Je ne vais pas essayer de me justifier, mais c’est juste que j’ai une thèse à écrire moi ! Mais loin de moi l’idée de vous faire croire que je suis une acharnée du travail, mais des fois, je sais pas pourquoi, l’inspiration vous manque. Et oui, ça arrive même aux meilleurs d’entre nous.
Bon assez parler de moi. Il y a plusieurs posts, je vous avais promis de vous parler de la Drinking Team. Le top des ventes-souvenirs est donc le fameux tee-shirt « drinking team ». Il s’agit d’un morceau de tissu bleu pétant avec le drapeau tchèque et la mention « drinking team » accolée dessus. Les pragois ont donc dans l’idée qu’eux, savent boire et qu’ils nous apprennent à boire quand on vient chez eux. En tout cas, ça s’est vérifié pour Steph et moi ! Et oui, maintenant on boit de la bière !!!! Une photo est parfois bien plus éloquente qu’on long paragraphe.
drinking_team
Bon je ne sais plus trop pourquoi, mais ces gars avec leur chapka et leur tee-shirt de bon goût qui chantaient à tue-tête, ont fait délirer Steph.
En fait, cette drinking team, nous permet de soulever un problème important. Non, je ne vous parle pas de la prise en charge des groupes d‘allemands qui ont abusé de la bière locale, mais plutôt du casse-tête des souvenirs.
Parce que c’est pas évident de ramener un souvenir de bon goût. Alors, justement, vous n’avez pas envie de vous casser la tête, vous rentrez dans la première boutique de souvenir. Et Dieu sait qu’il y en a à Prague. Et là, vous vous retrouvez à acheter un tee-shirt Drinking Team ou une casquette Praha que vous ne mettrez jamais ! Bon je ne vais peut-être pas aller jusqu’à affirmer que ces souvenirs manquent de class, mais sachez que je n’ai pas trouvé un seul tee-shirt rose !!!!
Bon ensuite, admettons que vous êtes pragmatique et que vous voulez que vos cadeaux soient utiles et fassent plaisir. Là, donc vous raisonnez comme Steph. Et là, vous vous retrouvez à Carrefour, complètement dégoûté de ne pas avoir trouvé plus typique et plus imprononçable, à acheter de la bière locale en bouteille de 33cl.
pilsner_site
Ce genre de souvenirs convient très bien aux choupinous, papa, frangin enfin tout ce qui se dit de la gent masculine.
Enfin, admettons que vous avez du goût… Bon enfin, que vous aimez le kitch. Là vous raisonnez comme Nadège. Vous allez donc ramener des objets complètement inutiles, mais plein de couleurs. Alors là, vous avez le choix, y’a des milliers de trucs de ce genre à Prague. Là vous revenez donc avec un porte-clé matriochka pour accrocher les clés de votre bureau. (Désolée, je n'ai pas moins floue)
DSCN0755
Mais vous revenez aussi avec une broche matriochka, parce que ça donne une touche originale à votre super sac en toile noire (là, je ne peux pas vous montrer parce que je ne sais plus ce que j’en ai fait…), un stylo matriochka parce que c’est plus class pour signer vos chèques chez Gucci. Vous optez aussi pour un petit vase en cristal pour maman parce que vous n’êtes pas sûre que la mode matriochka lui aille aussi bien qu’à vous.

PS: J'ai aussi rajouté des photos du chateau.

Posté par Nadegge à 12:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 septembre 2006

Le mur de Lenon

Encore une petite entrée pour vous faire remarquer que j'ai encore ajouté un album.

Le mur de Lennon se situe dans le quartier de Malà Stranà, pile en face de l’ambassade de France. En fait, c’est un mur, recouvert de graffiti et notamment pleins de dessins de John Lennon.
7007562_m
À sa mort des étudiants contestataires aux cheveux longs ont écrit pleins de trucs pour le souvenir, une sorte de message à l’Occident auquel ils ne pouvaient pas accéder. Mais ce n’était pas vraiment du goût des communistes au pouvoir. Parce que les communistes, bien qu’ils aiment bien partager et tout mettre en commun, ils ne partagent pas le même goût du souvenir que les étudiants. Alors les communistes ont effacé les graffitis. Mais c’est bien connu, les étudiants, ça n‘a rien à faire de sa journée, donc il a re-graffité, et les communistes ont re-effacé et les étudiants…. Bon ainsi de suite. Du coup, c’est devenu l’emblème de la liberté et de contestation du pouvoir en place. Ils sont même allés jusqu’à y déposer des fleurs et des petites lampes à huile, bon ça faisait vraiment petit sanctuaire, lieu de mémoire. Imaginez comme ça plait aux gentils communistes qui ont une ferveur religieuse si prononcée !!!!
Bon depuis le dessin original a été recouvert par d’autres. Tout le monde y va de son petit commentaire, même si ça n’a rien à voir avec Lennon ou une quelconque histoire de paix. C’est un peu le livre d’or de Prague.
Bon Steph et moi n’étant pas vraiment des contestataires dans l’âme, nous n’avons pas laissé notre empreinte. En plus, on n’avait pas de marqueurs sur nous…


Posté par Nadegge à 12:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 septembre 2006

Malà stranà

Encore une petite entrée pour vous faire part de la naissance d’un nouvelle album photo sur le quartier de Malà Stranà (je ne suis pas sûre de la place des accents) qui signifie littéralement le quartier du Petit Coté. C’est le quartier de l’autre côté du Karluv Most. Moi c’est mon préféré. Je le trouve un peu bohême et très très agréable à regarder au niveau architectural. Y’a des statues pleins les façades et c’est assez impressionnant. Je n’ai pas pu empêcher Steph de rejoindre deux beaux hommes musclés. On a l’impression qu’ils soutiennent l’immeuble pour pas que Steph se fasse ensevelir.
atlantes
Sinon, au moment de la construction de ce quartier, on ne mettait pas de numéro aux maisons, mais des sortes d’emblèmes ou de blasons mais qui n’avaient pas forcément à voir avec les habitant de la maison.
violons
Par exemple, là, c’était pas forcément la maison d’un musicien, mais peut-être bien d’un inspecteur des impôts. Enfin je dis ça, mais j’en sais rien. Tu peux te faire plein de films. Nous avec Steph, on est persuadé d’avoir démasqué le sanctuaire d’une secte, avec leur blason « œil ». C’est pas un peu flippant ça comme emblème ?
fac_adeoeil
J’adore ce quartier, je vous l’ai déjà dit ? J’inventais n’importe quel prétexte simplement pour y passer. Du genre, le tram qu’on avait à prendre ne pouvait se prendre que sur cette place, ou encore il faut absolument prendre cette rue pour trouver le pub etc.
place
Alors je vous rassure, elle est beaucoup plus belle en vraie. Et le truc sympa, c’est que l’été, comme les fenêtres sont ouvertes, on entend la musique s’échapper de l’université de musique. Alors tu te balades avec ton guide touristique, et d’un coup, tu entends une valse de Chopin. Et c’est rigolo parce que des fois tu vois des amas de gens qui d’un coup se mettent à applaudir alors qu’il ne voit même pas le musicien ni l’instrument. Je trouve ça vraiment sympa. Bon bien sûr si tu es allergique à la musique classique, tu trouveras ça beaucoup moins sympa. En même temps si vous n’avez pas de goût, c’est pas ma faute.
Et puis c’est là qu’on a rencontré notre extra-terrestre illuminé, la drinking-team chantante (je vous en parlerai la prochaine fois), l’homme qui marchait sans chaussures et pleins d’autres gens originaux. J’adore ce quartier !!!


Posté par Nadegge à 10:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 août 2006

Le palais Wallenstein

Une nouvelle petite entrée pour vous faire remarquer que j’ai ajouté un nouvel album.
On n’a pas visité l’intérieur pour je ne sais quelle raison, mais on a fait le jardin de long et en large.
Un peu d’histoire quand même. Palais construit par le général Wallenstein, héros de la guerre de Trente ans, mais qui a fini par collaborer avec l’ennemi, on ne sait pas trop pourquoi. Ce général un peu mégalo, pour construire son palais a fait rasé 13 pâtés de maisons !!! Mais bon ça valait le coup, parce que les jardins sont très jolis.
Il a fait construire une petite esplanade.
6272059_m
C’est notamment ici qu’on a tourné quelques scènes d’ « Amadeus » (très beau film ! J’adore). Ben oui, parce que la vie de Mozart n’a pas été tournée à Vienne, mais bien à Prague ! D’ailleurs il y a plusieurs autres lieux que l’on reconnaît dans le film mais je vous en parlerai plus tard. En fait à Prague, il y a beaucoup de films qui s’y tournent. Un jour, on se baladait dans le quartier juif, on tombe sur une épaisse fumée. Toute affolée, je dis à Steph que Prague est en train de brûler et qu’on a même pas encore tout visité !!! Et puis on est tombées sur un panneau où il était écrit « mimo film » et on en a donc déduit que c’était pas un vrai feu. On est restées plantées une bonne demi-heure dans l’espoir d’apercevoir George Clooney.Ben oui, on s’est mis dans la tête que ça ne pouvait être que George Clooney. Bon ben, on l’a pas vu, d’ailleurs on a vu personne, donc on en a déduit que ça devait être un tournage d’une série pour la télévision tchèque du style « Plus belle la vie ».
J’en reviens donc au palais. Je crois que le Sénat s’y est installé, C’est cool d’être sénateur, dans ton bureau tu ne mets pas les cartes postales de tes collègues, mais t’as juste un tableau de maître italien ! Non je ne suis pas jalouse pour la simple bonne raison, que je n’y connais rien en peinture, et que si c’est pas rose pétant, il y a des chances que je n’apprécie pas trop. Bon bref, le jardin, du palais comprend donc l’espèce d’esplanade où il y a souvent des concerts de musique classique (vous vous attendiez à quoi ? A un récital de Prodigy ?), une allée avec pleins de statues, une fontaine avec un grand bassin et un mur.
Oui un mur qui nous a laissé assez perplexes, parce qu’il jure un peu avec le reste de l’édifice.
6272234_m
Mur que Steph a poétiquement surnommé le mur des chiures.
Si vous avez quelque peu de culture artistique en ce qui concerne les murs, on veut bien que vous nous expliquiez le sens profond de ce mur des chiures. C’est pour une bonne cause, c’est pour notre ouverture d’esprit.

Posté par Nadegge à 14:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 août 2006

Y’a des illuminés partout !

Bon c’est pas que ce blog est à l‘abandon mais presque. C’est pour ça que je prends ma motivation à pleines mains, avant de partir en vacances pour vous raconter une petite anecdote qui me fait bien rire et qui conforte Steph dans ses délires paranoïaques.
On avait passé toute l’aprèm enfermées dans la patinoire pour le programme long, on venait de finir de manger et on se dirigeait vers Malà Stranà pour aller prendre un tram pour rentrer à l’auberge. On était sûrement encore en train d’analyser la suite de petits pas des Team Surprise ou de médire sur l’autre crétin fini quand on se fait arrêter par un mec avec un grand manteau.
Je vous raconte pas la tête de Steph qui a dû immédiatement penser qu’il s’agissait d’un exhibitionniste. Il faut dire que ce genre de truc n’arrive qu’à nous ! Il y a deux ans, alors qu’on allait prendre un tram pour retourner dans notre taudis zagrébois, un petit monsieur est venu se planter à côté de nous, a sorti son engin et à commencer à se tripoter. Ni une ni deux, Steph me chope par le bras et me dit « On rentre à pieds » sur un ton qui disait qu’il valait mieux ne pas la contrarier. Donc là, forcément, à Prague, un monsieur en long manteau à l’air douteux, ma copine Steph était sur ses gardes. Mais ce monsieur à l’air douteux n’a pas sorti son matos, il a juste commencé à nous parler. Moi pensant qu’il m’avait prise pour une pragoise et qu’il allait me demander un renseignement, je m’arrête toute fière. J’ai bien senti que ça gavait Steph mais mon ego surdimensionné a eu le dessus. Donc le gars, il commence à nous dire qu’il vient de l’univers. Alors là d’un coup, je suis super déçue parce que l’illuminé ne prend pas pour une pragoise mais seulement pour une habitante de la planète Terre. J’essaie d’être accueillante, bien que je me dise que cet être soi-disant assez supérieur pour venir de l’espace n’est pas foutu de se repérer au milieu de Prague. Il continue à baragouiner son délire et avec Steph on s’est bien rendu compte que ce n’était pas un être supérieur mais peut-être seulement un poivrot fan de Star War qui ne savait plus où il habitait. Au moment où il nous proposait de lui suivre, je ne sais plus trop où, Steph a pris les choses en main, elle lui a signifié qu’on avait autre chose à faire que de faire le guide touristique pour extra-terrestre et elle m’a prise par le bras et on est parties.
En fait, ce qui est le plus drôle ce n’est pas le délire de ce monsieur à l’air douteux, c’est plus la morale que Steph a retirée de cette conversation :
« Je suis sûre qu’il voulait nous poignarder ! »


Posté par Nadegge à 11:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 juin 2006

La bière.

Comment ne pas parler de la bière tchèque sur un blog relatant nos aventures pragoises !!! Bon il faut savoir qu’on n’est pas très bière Steph et moi. Moi personnellement, je suis plus vin et Steph… Ben… elle plus autre chose que de la bière.
Donc comme on ne change pas une équipe qui gagne, nous commandons du vin tchèque lors de notre premier repas. Oui, on aime le risque avec Steph, on est certes chauvines, mais on préfère se faire une opinion par nous-même. Alors comment dire… Le vin tchèque, ben, c’est pas du Haut-Brion quoi. Ça avait plus le goût d’eau acide.
Donc deuxième repas, on ne se refait pas avoir une deuxième fois. Alors Sylvain, qui est d’ailleurs maître de conférence depuis peu (c’est important de le signaler, parce que c’est assez difficile d’y arriver ! Alors Bravo Sylvain !!!) nous avait conseillé de goûter la fameuse bière tchèque : Pilsner Urquell. Alors il est capable de vous faire tout l’historique, alors si ça vous intéresse dites le moi, on vous mettra en contact.
Donc, on avait décidé de manger local et comme on ne peut pas boire correctement de façon locale, on s’est dit qu’il fallait qu’on teste cette bière. Bon comme on est pas tellement amateur de ce genre de breuvage, on a pris chacune un (ou une) « mala pivo » (Une petite bière pour les locuteurs non tchèques). Donc je commande ça en tchèque, toute fière de pouvoir parler local ! Comme il fallait qu’on prouve à Sylvain qu’on y avait effectivement goûté :
biere biere2
Bon, ça fait un peu bizarre de boire de la bière en mangeant. Mais en apéro avec une clope (oui, je sais pas bien ! Mais c’était les vacances et puis il fallait fumer local aussi !!!!) ça passe plutôt bien. Et puis au fil de la semaine, on s’y est plutôt bien habitué. Mais ça fait pas très classe de boire de la bière (certes tchèque) avec un repas raffiné, ça fait assez bizarre aux papilles.Et oui, on a mangé raffiné dans un resto assez chicos dans le quartier du château. C’est Steph qui avait choisi le resto parce qu’elle avait froid, elle avait faim et que c’était le seul resto qui avait une carte en français ! Enfin, c’était assez rigolo, de se retrouver à table avec des serveurs bien habillés qui enlèvent la cloche de votre assiette. Moi j’aime assez. Je crois que je vais finir bobo, moi !!! N’est-ce pas Steph ?!!!
Bon revenons à notre bière. Finalement (je raccourcis parce que finalement, j’ai pas tant de truc que ça à raconter sur la bière) on s’y est bien fait à la bière. Steph en a ramené à Thierry, à son père, à ses beaux-parents et moi j’en ai ramené une à Sylvain. D’ailleurs, elle t’attends toujours !!! Comme ça on fêtera ton poste de maître de conf !
Bon la prochaine fois, je vous parlerai de la bouffe tchèque !


Posté par Nadegge à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]